Piwik

J'ai effectué mon service militaire ou j'ai été objecteur de conscience

Le service militaire et le service accompli en tant qu’objecteur de conscience vous permettent d’acquérir des droits à la retraite.

Conditions de validation des trimestres

  • Il est retenu 1 trimestre pour 90 jours d’incorporation. Chaque trimestre est validé dans l’année civile où se termine la période de 90 jours.
  • La validation est effectuée par le régime de retraite de base auquel vous êtes ou avez été affilié obligatoirement après votre service.
  • Les périodes de service national, dont le service militaire et l’objection de conscience font partie, sont prises en compte dans le calcul de la durée d’assurance pour les carrières longues, dans la limite de 4 trimestres.

Lire l’article "J’ai commencé à travailler avant 20 ans"

Exceptions à cette règle de validation

  • Si vous êtes affilié à un régime spécial hors CNRACL (fonctionnaires territoriaux et hospitaliers), la période concernée peut être prise en compte par ce régime, et non par celui auquel vous avez été affilié obligatoirement après votre service militaire, sous conditions.
  • Si vous êtes affilié à la CNRACL, vos services accomplis en tant qu’objecteur de conscience à compter du 23 décembre 1963 jusqu’au 1er septembre 1972 ne sont pris en compte que pour moitié de leur durée. Ceux réalisés depuis le 2 septembre 1972 sont pris en compte dans leur totalité.
À noter :

Dans tous les cas, il ne peut être retenu plus de 4 trimestres par année civile.

Retraite complémentaire

Certains régimes de retraite complémentaire prennent en compte le service militaire et les services réalisés en tant qu’objecteur de conscience, sous conditions.Pour en savoir plus, contactez vos régimes de retraite en vous connectant à votre compte retraite.


 

Pour accéder en toute sécurité à une information personnalisée selon vos régimes de retraite, connectez-vous à votre compte retraite.

Sur votre compte retraite, vous pouvez :

  • accéder directement à l'information qui vous concerne
  • consulter les droits que vous avez acquis pour la retraite ou les dates de paiement de votre retraite
  • simuler votre âge de départ ou le montant de votre retraite

Ces articles peuvent également vous intéresser

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre profil.  En savoir plus