• Écouter

Quel sera le montant de ma retraite ?

 

Votre retraite est calculée à partir de trois éléments-clés :

  • l’âge de votre départ à la retraite ;
  • la durée de votre carrière ;
  • et les revenus perçus pour ces emplois.

Ces deux derniers éléments déterminent le nombre de trimestres et de points attribués.

Certaines autres périodes sont prises en compte, notamment sous forme de trimestres : parentalité (droits liés aux enfants, périodes d’aidant familial, etc.), chômage, maladie.

 

Une retraite, plusieurs montants

Si vous avez travaillé sous différents statuts, vos régimes de retraite vont calculer, puis vous verser une retraite.

Exemple : née en 1970, Manon a été salariée du secteur privé, puis agent titulaire d’une collectivité territoriale, tout en exerçant une activité de micro-entrepreneuse (artisanat). Lorsqu’elle partira à la retraite, elle percevra mensuellement :

  • un montant de retraite pour son activité de salariée et d’artisan (versée par le régime L’Assurance retraite) ;
  • un montant de retraite complémentaire pour son activité de salariée (versée par le régime Agirc-Arrco) ;
  • et un montant de retraite pour son emploi de fonctionnaire territoriale (versée par le régime CNRACL).

 

Les règles de calcul peuvent différer d’un régime de retraite à l’autre. C’est le cas dans l’exemple ci-dessus.

Pour connaître les régimes de retraite auxquels vous avez cotisé, rendez-vous sur votre compte retraite.

Pour simuler votre retraite à tout âge, utilisez le simulateur M@rel sur votre compte retraite.

 

L’âge de départ, un facteur déterminant

Vous pouvez partir à la retraite dès l’âge légal, avant ou après l’âge légal.

 

  Avant l'âge légal   À l'âge légal Après l'âge légal

 Uniquement sous conditions : retraite anticipée pour carrière longue, situation de handicap, incapacité permanente, etc.

 L’âge légal est de 62 ans dans la plupart des cas : salariés du secteur privé, fonctionnaires hors situation de pénibilité, professionnels libéraux, artisans-commerçants.

À cet âge, vous pouvez partir à la retraite avec ou sans décote : cela dépend de la durée de votre activité.

 

 Si votre nombre de trimestres est insuffisant pour une retraite à taux plein (sans décote) dès l’âge légal de 62 ans, vous pouvez reporter votre départ après cet âge, jusqu’à atteindre le nombre de trimestres requis (voir l’encadré ci-dessous « Zoom sur le taux plein »).

 Si vous travaillez au-delà de l’âge légal et au-delà des trimestres requis, votre retraite bénéficiera d’une surcote.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur les différents âges possibles selon vos activités, consultez l’article "Quel sera mon âge de départ ?" sur ce site.

 

 

Zoom sur le taux plein

 

  1. Votre retraite est calculée à taux plein (sans décote) si vous totalisez le  nombre de trimestres nécessaires.

  Ce nombre inclut :

  • les trimestres travaillés, donc cotisés, sous tous types de statut (salarié, indépendant, fonctionnaire, etc.) ;
  • et d’autres trimestres : par exemple au titre de la parentalité (droits liés aux enfants, périodes d’aidant familial, etc.), du chômage, du service national, etc.

  Pour éviter la décote, il faut enregistrer au minimum le nombre de trimestres exigé. Exemple : pour les personnes nées à partir de 1973, le nombre de trimestres exigé pour ne pas avoir de décote est 172.

 

   2. Si vous avez exercé sous différents statuts pendant votre carrière, le taux appliqué au calcul de votre retraite n’est pas le même pour tous ces statuts.

  Par exemple, si vous avez été fonctionnaire puis salarié, le taux le plus favorable sera de :

  • 75% du traitement indiciaire des 6 derniers mois d’activité pour votre retraite de fonctionnaire (voire 80% avec les bonifications) ;
  • 50% de votre salaire annuel moyen pour votre retraite de salarié (50% de la moyenne des 25 meilleures années salariées).

  Si vous avez été fonctionnaire, puis salarié, puis professionnel libéral, votre retraite sera composée de plusieurs montants aux calculs différents.

 

À noter :

  À partir d’un certain âge, la retraite est calculée à taux plein (sans décote), quel que soit le nombre de trimestres enregistrés. Cet âge varie entre 65 et 67 ans (selon votre année de naissance) dans la plupart des régimes de retraite. L’âge du taux plein automatique est parfois appelé "âge d’annulation de la décote".

  Par ailleurs, dans certaines situations, la condition de trimestres n’est pas demandée. Exemples : retraite au titre de l’inaptitude, pension d’invalidité remplacée par une pension d’inaptitude, ancien combattant, etc.

  Pour simuler les montants de votre retraite, rendez-vous sur votre compte retraite.

 

  3. Le calcul du montant de la retraite tient aussi compte du nombre d’années travaillées sous chaque statut.

  Même si vous avez le nombre de trimestres requis et que votre retraite est calculée sans décote, le montant final dépend du nombre de trimestres enregistrés dans chacun des régimes qui vous verse une retraite.

  Exemple : Jacques, né en 1959, a été agent territorial titulaire quelques années, puis salarié tout le reste de sa carrière. À 62 ans en 2021, il dispose des 167 trimestres exigés pour les assurés nés en 1959. Lorsqu’il demandera sa retraite dans les deux régimes (fonctionnaire et salarié), deux montants seront calculés et constitueront sa retraite :

  • le montant de sa retraite d’agent territorial, calculé sans décote ;
  • et le montant de sa retraite de salarié, calculée avec le taux plein de 50%.

  Mais ces deux calculs tiendront compte aussi du nombre de trimestres cotisés dans chacune des activités : 25 trimestres dans la fonction publique et 142 trimestres dans le secteur privé (et non 167 exigés pour chacune des activités). Sa retraite sera donc proratisée en fonction des trimestres cotisés auprès de chacun des deux régimes.

  > Le nombre de trimestres enregistré pour chaque statut est déterminant pour calculer le montant des retraites de Jacques.

 

  Pour simuler votre retraite à tout âge et pour toutes vos activités, utilisez le simulateur M@rel sur votre compte retraite.

Pour accéder en toute sécurité à une information personnalisée selon vos régimes de retraite,

connectez-vous à votre compte retraite.

Sur votre compte retraite, vous pouvez :

  • accéder directement à l'information qui vous concerne
  • consulter les droits que vous avez acquis pour la retraite ou les dates de paiement de votre retraite
  • simuler votre âge de départ ou le montant de votre retraite

Ces articles peuvent vous intéresser